Retour sur le résultat des élections du personnel et ensuite ?

L’année 2017 s’est terminée sur une recomposition de la représentativité syndicale dans notre entreprise suite aux dernières élections des représentants du personnel qui se sont déroulées en Octobre dernier. Oui nous vous le concédons, le terme « recomposition » n’est peut-être pas le plus approprié, celui de « ravalement de façade » le serait plus.

Restant fidèle à ses convictions et à ses pré-occupations, sans calcul intéressé ni écran de fumée, la CGT a présenté une liste de 11 candidats volontaires et motivés et a réussi maintenir pour ainsi dire son niveau de représentativité dans l’entreprise (passant de 45 à 40 %) ce qui reste appréciable au regard du dénigrement permanent que subit notre syndicat et de l’influence qu’à pu exercer la direction lors de ces élections.

Certes notre ambition était de devenir le syndicat majoritaire, non pas comme une fin en soit mais pour pouvoir être en capacité d’agir selon notre programme et nous regrettons donc de ne pas y être arrivés mais de là à parler de « recul très net » comme l’a présenté la CFDT il ne faut pas exagérer et redescendre sur terre. Parler de « résultat historique » pour un syndicat qui n’était pas représenté dans l’entreprise est tout aussi risible du reste. De quelle histoire est-il fait référence alors ? de celle de la CFTC bien évidemment.

Exit la CFTC, place à la CFDT

Les élus sortants de la CFTC ont fait le choix lors de ces élections de changer d’étiquette pour adhérer subitement à la CFDT, décision que nous leur aurions suggéré après que nous ayons critiqué par le passé leur absence d’ambition en s’affiliant à un syndicat non représentatif chez EDF (la CFTC).

Mais pourquoi avoir attendu ces élections pour opérer ce « changement de dimension », en cultivant du reste le mystère ? le changement de syndicat doit être un acte responsable et réfléchis, il ne doit pas être dicté par des influences extérieures mais doit plutôt l’être en accord avec ses propres convictions et ses ambitions s’il ne veut pas être suspecté d’opportunisme. Nul doute que le choix initial d’adhérer à la CFTC n’était pas anodin et il faudra donc bien plus qu’un peu de cosmétique pré-électorale pour démontrer de la sincérité de cette démarche.

Il n’y aura pas à attendre longtemps en principe pour s’en apercevoir.

De nombreux dossiers en perspectives et des réalités à traiter

Des sujets d’importance pour l’avenir des salariés pointent en effet déjà leurs nez à l’heure où le solaire photovoltaïque prend une nouvelle dimension au sein du groupe EDF depuis l’annonce du plan Solaire et avec également l’émergence du marché de l’autoconsommation. Ce marché du photovoltaïque attire de plus en plus la convoitise dans le groupe et l’entreprise pourrait en être impactée.

Il s’agira alors d’être vigilant et de changer réellement de dimension pour aller défendre l’intérêt de tous les salariés à la tête du groupe.

Mais d’autres dossiers restent toujours à traiter à commencer par celui de l’harmonisation des conventions collectives (vers la mieux disante !) pour mettre fin aux inégalités entre les salariés de la convention du commerce de gros et ceux de celle du bâtiment. Nous nous réjouissons que ce sujet ait été inscrit au programme de la CFDT mais il reste encore à le mettre en application désormais car nous avions mis ce sujet sur la table dés notre élection en 2013 et nous nous souvenons très bien que la CFTC ne nous avait pas suivie… Souhaitons qu’il en soit autrement désormais !

La CFDT sait pouvoir compter sur nous pour avancer sans à priori sur ce dossier et sur tous les autres tant qu’il en va de l’amélioration des conditions de travail et de rémunération des salariés mais nous attendons désormais d’elle qu’elle prenne ses responsabilités en tant que syndicat majoritaire, en étant dans l’action plutôt que dans les commentaires.

Pour conclure, nous tenons à saluer nos camarades qui ont eu le courage et l’envie de se porter candidat(e)s, à féliciter celles et ceux qui ont été élu(e)s et à remercier l’ensemble des salarié(e)s qui nous ont fait confiance !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *